Le Défoul’bar, la 1ère salle exutoire pour se défouler en Martinique

C’est en surfant sur le net que je découvre avec beaucoup d’enthousiasme cette nouvelle enseigne implantée en Martinique : le Défoul’bar. J’avais déjà vu des reportages sur le concept proposant un défoulement total en cassant des objets et j’avoue avoir trouvé l’idée excellente. Le fait de braver les interdits, d’avoir un espace d’expression où tout est permis, de se lâcher totalement et cela toute l’année, peut selon moi avoir un effet aussi fort que le carnaval !

Le Défoul’bar n’ayant pas de site internet, j’envoie alors un Facebook messenger pour réserver. On me répond quelques minutes plus tard en me donnant les indications.

Le lieu

Le local se trouve au lotissement la trompeuse (pont de la Sara), il faut tourner à droite à la 2ème intersection. Un petit salon extérieur avec un parasol indique le lieu. L’enseigne n’est pas encore installée mais vous verrez l’affiche avec les logos à travers la porte vitrée. Nous sommes trois, on nous accueille en nous expliquant le concept.

L’accueil du Défoul’bar

L’activité

Le Défoul’bar vous permet de casser des objets pour le fun et/ou pour évacuer le stress.

On nous rappelle qu’il s’agit d’une activité pouvant causer des blessures. Il y a une page recto-verso d’informations et consignes. Quelque soit le forfait choisi vous devrez signer une décharge de responsabilité avant de commencer.

Il y a trois forfaits en fonction de ce que vous voulez casser : le 1er ce sont des bouteilles, le 2ième des bouteilles et du multimédia, le 3ième rassemble les premières formules et de l’électroménager avec une télévision.

Nous avons choisi la 3ième formule ce qui revient à 20 euros par personne. Nous disposons de 20 minutes pour tout casser !

Il est possible de commander à boire mais ce n’est pas compris dans les formules.

Nous nous équipons d’une tenue de sécurité, charlotte, chaussettes et chaussures de sécurité avec bien sûr un casque avec lunette intégrée.

Nous devons choisir ensuite deux partenaires parmi Ernestine, Henriette, Jean Eude etc.. Ils représentent en réalité les outils mis à notre disposition : masse, marteau, batte de base-ball.

Une fois équipés, nous pénétrons ensuite dans la salle de défoulement où il y a également un sac de frappe qu’on a le droit de taper uniquement avec les gants (pas avec les partenaires).

Nous découvrons nos objets à casser. Sont réunis assiettes, petit pot, bouteilles de bière, vin et même champagne, avec une plaque de contreplaqué etc..

L’intervenant nous précise les consignes de sécurité à appliquer dans la salle afin de se protéger et épargner les autres participants. Il y’a des règles à respecter même dans le défoulement. 😅 On ne peut être que 3 personnes maximum dans la salle d’ailleurs…

Les règles sont affichées et il faut s’annoncer pour taper (si on décide de faire une pause et de rentrer à nouveau, etc..). On a le droit de crier, injurier et surtout… de tout péter ! 😝

La climatisation est volontairement mise à 20 degrés, au regard des efforts fournis. Une musique entraînante est également diffusée. En somme, des conditions idéales pour démarrer notre explosion !

Mission : tout casser

Déstabilisant au départ, on se prend vite au défouloir libérateur. Et là, les préoccupations du quotidien bien en tête, on expulse toute la colère, l’insatisfaction, la frustration, etc… Fiou, ça fait un bien fou après cette année de dingue ! 😅

Je vous livre notre avant après pour que vous voyez qu’on a littéralement fait de la bouillie…

A courir derrière les bouteilles qui roulent pour fuir notre marteau…transpiration garantie! A la fin on cherche le moindre carré à exploser. 😅

Au final, les 20 minutes passent hyper vite. Nous finissons juste avant.

On a fini exténué… comme après un footing et avec une vraie sensation de bien être. Il porte bien son nom, ce Défoul’bar !

Petites recommandations

1/ Tenue de sport recommandée. La tenue s’enfile sur votre vêtement. Le legging est donc possible…

2/ Amenez vos chaussettes sinon vous devez les acheter sur place à 2€.

3/ Si vous avez des chaussures de sécurité vous pouvez prendre les vôtres. Surtout si vous faites moins de 38 ou plus de 44 en pointure.

3/ Si vous transpirez beaucoup, prenez des vêtements de rechange et/ou une serviette.

4/ L’accès n’est pas possible pour les enfants. Une activité adaptée sera bientôt proposée.

5/ Il y a beaucoup de bruit donc vaut mieux venir avec des personnes qui pratiqueront l’activité. Pour l’instant, vos accompagnateurs ne pourront pas voir vos exploits dans la salle.

6/ Attention aux postures car les partenaires occasionnels (les outils) vous le rappelleront avec de belles douleurs musculaires le lendemain.

Le kiff

J’avoue avoir particulièrement apprécié un autre moment : celui où on laisse derrière soi tout le bowdel, le kiff total ! Partir sans nettoyer ou ranger… hein vous me comprenez 😏.

Le Défoul’bar permet réellement de passer sa rage sans culpabiliser. Conclusion : je recommande à 100% !

Au fait, la mutuelle peut prendre en charge ? 😆

.

2 commentaires sur « Le Défoul’bar, la 1ère salle exutoire pour se défouler en Martinique »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :