costume carnaval
retour au pays, travel

Le carnaval en Martinique : un vrai coup de cœur !

Pour vous resituer un peu les choses, cela faisait 10 ans que je n’avais pas vu le Carnaval de ma Martinique chérie.

Et le carnaval que j’avais expérimenté avant était uniquement celui de ma ville de naissance et de résidence : Trinité et Sainte-Marie (oui, il y a le carnaval ne se résume pas qu’au Centre de l’île).

Jamais je n’étais allée à Fort de France (où le spectacle est, il faut l’avouer, beaucoup plus riche). Le carnaval de Fort de France, je ne le voyais qu’à la TV. Il est vrai que ce qui se passait dans le Centre ne m’intéressait pas plus que ça du moment que je courrais mon vidé le lundi gras dans mon quartier de Sainte-Marie et qu’on fabriquait un bwabwa « bokay » le mercredi pour le brûler nous même en famille . Une tradition familiale que nous avons gardé jusqu’à ce que je parte poursuivre mes études en métropole.

Alors pour un retour au pays et une réadaptation complète, il était important pour moi de renouer avec le « vrai » carnaval de mon pays et donc par là de vivre celui de Fort de France, le plus grand, le plus qualitatif, celui qui rassemble le plus de monde. 🤩

Croyez le ou pas, j’ai du presque refaire mon éducation carnavalesque 😅 pour me remettre à la page, comme on dit. En plus d’avoir raté ça pendant une décennie, certaines choses avaient beaucoup évolué (la manière de se déguiser avec des costumes plus recherchés, les soirées avec un thème bien défini, le maquillage, etc…).
Je me suis donc renseignée auprès de mes collègues, de ma famille et d’Internet !
Si comme moi, vous souhaitez vous réapproprier la culture carnavalesque martiniquaise, je vous conseille donc de lire le guide du carnaval et de ne pas hésiter à demander autour de vous comme ça se passe, où il faut aller, etc…

 

Une mise en jambe…

Mon Carnaval 2019 a donc commencé avec la parade bèt a fé qui se tenait une semaine avant les jours gras. C’est une parade qui se tient la nuit et qui permet aux orchestres de rue (ou groupes à pied comme on dit ici) d’offrir un spectacle tout en lumière et en musique aux spectateurs.

bèt a fé bèt a fé bèt a fé

Et puis, le vendredi qui a suivi, je suis allée dans une première soirée Carnaval sur le thème Hawaï. 🌴
Une soirée au top où il y avait le groupe Kwaxikolor, le chanteur Riddla et les Douze salopards. Une soirée qui m’a permis de réécouter et réviser mes classique ! Ces fameuses chansons de Carnaval qui, malgré les années d’absence, étaient toujours là en sommeil dans ma tête ! 😆

soirée Hawaï

… avant le grand saut !

Puis les jours gras sont arrivés, sonnant ainsi le début officiel du Carnaval antillais.

  • Dimanche gras

C’est ce jour là que tout commence ! Le jour où l’on dévoile Vaval qui, jusque là est tenu secret de tous. C’est également le jour où paradent toutes les figures emblématiques du Carnaval.

Ce premier jour fut parfait : démarrage à l’heure, système de navette mis en place, sécurité assurée avec des points de contrôle et zéro débordement. De plus, la fête était bien au rdv !!

vaval carnaval martinique 2019 macoumè bradjack carnaval

  • Lundi gras

Le lundi gras, j’étais partagée entre Fort de France, où se déroulait les mariages burlesques et les Anses d’Arlet, où il y avait la parade du sud. Ben devinez quoi, j’ai fait les deux ! 😎

En effet, je n’ai fait qu’une heure dans le sud pour assister à la parade car à la base, ce que je voulais vraiment voir ce jour-là, c’étaient les mariages burlesques et n’en voyant pas, j’ai décidé de me rendre aux Trois Îlets pour prendre la navette maritime qui permet d’arriver en 15 minutes à Fort de France.

Et là, je n’ai pas été déçue d’avoir fait ce choix. Le spectacle était beau à voir. D’ailleurs, si tu veux le voir aussi, tu peux consulter la story épinglée sur mon compte instagram.

reine carnaval mariage burlesque mini reine carnavalmariage burlesque

  • Mardi gras

Jour des diables rouges ! Les couleurs de rigueur sont le rouge et le noir.

mardi gras groupe à pied costume carnaval

Le soir, nous sommes allés à une autre soirée carnaval (on en aura fait 2 au total) sur le thème du petit chaperon rouge. La soirée a pris un peu de temps pour démarrer et ensuite c’était du feu de dieu. La cerise sur le gâteau qui a donné une toute autre dimension à cette soirée : la prestation du groupe de carnaval Snapshat Douks.

D’ailleurs, voici mes groupes à pied préférés : vakaband ; pom-pom c chan ; snapshat et 972 degrés.

  • Mercredi des Cendres

La journée commence par l’annonce de la mort du roi Vaval avec un avis d’obsèques des plus imaginatif ! Attention maîtrise du créole obligatoire.

A 15h00 me voici arriver à Fort de France pour ce dernier jour de liesse et… de deuil. Pour l’occasion je me suis parée de mon plus beau voile noire.

mercredi des cendres

En ce mercredi des cendres, groupes, foule, touristes, jeunes et moins jeunes se sont donnés rdv pour accompagner le roi Vaval à sa dernière demeure. Il fut brûlé vif à 18h50 pétante.

neg gwo siro groupe à pied char trace

 

Bilan

Pour ces retrouvailles avec le carnaval de chez moi, je peux dire que j’ai bien profité et que j’ai définitivement renoué avec la culture carnavalesque de mon île. J’ai fait mon possible pour y aller à fond (dans les déguisements et en allant en soirée en plus des parades) et je ne suis définitivement pas déçue.

Ce que je n’ai pas fait cette année et qu’il faudra que je fasse l’an prochain : le vidé en pyjama du lundi gras ! 😜

À bientôt Vaval. Se fut intense. Se fut beau. Se fut magique. À l’année prochaine !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s