DIY, lifestyle

Life update : je cultive moi-même mes légumes !

Revenir au pays. Revenir à la terre (natale). LA BASE.

Eh oui ! Voilà maintenant plus d’une semaine que j’ai quitté Lyon pour revenir chez moi après 9 ans d’absence.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’atterrissage fut douloureux… pour la différence de prix ! Je savais déjà que la vie coûtait cher en Martinque. Avant de partir, j’avais pu l’expérimenter par exemple quand j’étais étudiante et que je devais faire mes courses seule. Mais, 9 ans après, je ne peux que constater que la situation a empiré. Ainsi, j’ai un peu halluciné quand j’ai fais mes courses pour la première fois (bon, la deuxième et la troisième fois aussi 😅). Je suis quand même allée dans une des enseignes les moins chers de l’île : Leader Price. Mais même là-bas, c’était le double, le triple, voire le quadruple sur les prix pratiqués en métropole ! Le plus impressionnant, sur les produits de premières nécessités comme l’eau, les œufs…

Vous imaginez bien qu’après tout ça, la décision fut radicale et sensée : cultiver soi-même ses fruits et légumes. Bon, en Martinique, tout le monde ou presque fait déjà ça. Tout le monde ou presque a déjà un petit bout de terrain ou de jardin pour faire pousser ses affaires. Je crois que, seuls les gens habitant en immeuble ou en cité en sont malheureusement dépourvus. Mais, ils auront toujours quelqu’un de leur famille pour leur donner un ti fruit ou un ti légume.

Pour ma part, j’ai beaucoup de chance, depuis petite d’ailleurs. Mes grands-parents étaient agriculteurs et ils ont laissés derrière eux quelques terrains cultivables à souhait pour toute la famille 🤗. En plus, je vis maintenant en campagne (ce qui n’était pas le cas à Lyon) et possède un bout de terrain où pousse déjà des légumes pays comme le fruit à pain, des bananes, des dachines et des fruits comme l’avocat, l’orange, la goyage, la pomme cannelle, etc…

Ne reste donc plus qu’à cultiver des salades ! Faire pousser chez moi de la tomate, des carottes, de la laitue, des concombres et des plantes aromatiques (persil, basilic…) !

Mon mode d’alimentation va bien changer et je vais devoir m’y atteler ! Mais quelque chose me dit que l’adaptation ne sera pas compliquée 😋

Je n’ai déjà pas besoin d’acheter dans le commerce certains aliments et ça ne devrait que s’améliorer avec le temps. Retour aux basiques, je vous dis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s