Une chasse aux trésors pour découvrir les boutiques de Fort-de-France

Quand j’entends chasse aux trésors, mon âme de compétitrice en mode “ Indiana Jones” s’affole. Ni 1 ni 2, quand j’ai su qu’une chasse aux trésors était organisée dans les rues de Fort-de-France, je m’y suis inscrite sans tarder.

Il s’agit d’une chasse au trésor organisée par l’association Fort de France cœur de Martinique, partenaire du plan d’action ”Fort de France cœur battant” lancé dès 2015 par le Maire Didier Laguerre et qui a comme objectif, de redynamiser la ville avec diverses initiatives tel que l’animation commerciale et artisanale.

J’aime Fort-de-France et je trouve ce genre de projet intéressant, alliant le ludique et la culture.

Quel est le concept ? Le participant doit découvrir un proverbe créole à l’aide d’énigmes
résolues grâce à l’application mobile « Foyal App » (je ne connais pas, je vais découvrir), des recherches internet (super, entre nous, j’avais un peu peur car je connais peu de proverbes créoles) ou, des recherches cartographiques. Chaque énigme correspond à une boutique (je me demande si on peut faire les boutiques en même temps lol).

Ensuite, une fois le jeu terminé, le participant doit revenir à la conciergerie et énoncer le dicton correctement aux organisateurs.

Alors on gagne quoi ? Des chèques cadeaux, des bons restaurants et des surprises.
Booooon, je ne gagne jamais rien, mais “ Fok mantché néyé pou aprann najé” alow an nou
ay !”

Après avoir pris connaissance du règlement reçu la veille, je me suis donc rendue avec beaucoup d’enthousiasme, le cœur vaillant à la chasse au trésor dans le centre ville de Fort-de-France, que j’ai délaissée depuis de nombreuses années, bien avant le covid, notamment à cause des problèmes pour se garer. Mais ça c’est une autre histoire…


10H : me voici à l’entrée de la conciergerie de Foyal Village. C’est le point de rendez vous de la chasse aux trésors. Deux participantes y sont déjà, l’entrée est fermée, nous sonnons et un agent de sécurité nous indique de passer par l’autre entrée. D’autres participantes suivent. Je remarque que ce sont toutes des jeunes femmes de 18 à 25 ans. Je prends des milans, comme d’habitude et leur demande leurs motivations. Elles me répondent que c’est la chasse aux trésors qui les a attiré.


10H12 : les organisatrices arrivent et vérifient les identités des participants et leur remettent leur énigme et une partie du proverbe. Je suis accompagnée d’une amie. Nous nous entraidons mais avons chacune des énigmes différentes.
Nous débutons la chasse aux trésors et quand j’ai lu la première énigme, je me suis dit “Wopapa” man mélé ! Jugez-vous même : “ Grâce à mes articles, j’accessoirise vos tenues. Lorsque vous verrez mon visage vous saurez que l’aventure commence “.

Je ne descends pas souvent au centre ville et je ne connais pas de magasins d’accessoires. Je me suis rendue dans 3 ou 4 magasins avant de trouver le premier indice au magasin Chuut (j’ai appris à la fin que je m’étais trompée de magasin).

Le deuxième magasin fut plus facile à trouver. Il s’agissait de Jean’s House “ J’habille les Hommes et les Femmes, mon nom fait référence aux Jeans. Qui suis je ? “.

Enfin la dernière énigme m’a fait capituler avant la fin, car il s’agissait d’un
magasin pour hommes chic et décontracté. Je crois que je me suis rendue dans presque
tous les magasins pour hommes de fdf. Ma sciatique et la faim ont eu raison de moi et j’ai surtout fait l’erreur de ne pas avoir regardé l’indice.


Bref, nous voilà de retour à la conciergerie. Mon amie a trouvé ses 5 indices et fait partie des 5 gagnants. Je reçois quand même un lot de consolation en tant que participante.


Je suis vraiment contente de cette journée, la chasse aux trésors était bien organisée et
pouvait se faire en équipe. D’ailleurs, je trouve que c’est mieux. Je note quand même un
couac à propos du référencement de l’application Foyal App qui était l’un des outils que nous pouvions utiliser. En effet, tous les magasins pour hommes n’apparaissaient pas dans le moteur de recherche. Il aurait été aussi appréciable d’avoir une petite bouteille d’eau à notre arrivée.

Mais sinon, que du positif ! J’ai pu découvrir des boutiques et brûler quelques calories. Booon, j’avoue, j’ai aussi fait un peu de shopping. J’ai d’ailleurs prévu de revenir dans toutes les boutiques où je me suis rendue. Ce qui était aussi le but de l’opération.

Au final, j’ai appris qu’il y avait 17 participants. Je m’attendais vraiment à plus de monde. Je ne sais pas si c’est dû au carnaval qui précédait, à la pluie ou à la communication mais, en effet, je trouve qu’un tel événement aurait mérité un peu plus de communication.


Pour les curieux, mon proverbe créole était: “ Dé lè sé adan en bwèt zodi ou ka trouvé en
pyé lanbi”, autrement dit on peut toujours retirer du positif d’une mauvaise situation. Je ne
connaissais pas ce proverbe, d’ailleurs j’en connais peu et celui-ci me parle particulièrement. J’attends avec impatience la prochaine chasse aux trésors !

An gwo woulo ba l’association Foyal Village. Man té konten tout bonnemen. Man ka di zot a an lot soley…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :