voler
mood, retour au pays

Entre stress et impatience

Aujourd’hui, nous sommes à J-18 du grand départ. Et tout ne va pas aussi vite que voulu.

A LITTLE BIT OF STRESS

J’ai peur qu’on n’arrive pas à tout vendre à temps. J’ai créé un événement Facebook pour vider notre appartement et j’ai mis en ligne les choses à vendre sur la market place de Facebook. (Elle s’avère d’ailleurs plus efficace que leboncoin !) Mais il reste encore pas mal de choses à écouler. Du coup, je stresse un peu. On pourra toujours trouver une solution au cas où des choses nous resteraient sous les bras mais j’aimerai mieux éviter !

J’ai peur que le transporteur (on a choisi BIARD) nous envoie trop tard le devis pour procéder à l’envoi de nos affaires avant le départ. Rappelons-le, le transport qui se fait par bateau, prend 3 ou 4 semaines pour arriver à bon port. En vérité, ce ne serait pas un drame mais bon si on pouvait éviter d’attendre trop longtemps après notre arrivée pour avoir nos affaires, ça m’arrangerait !

Alors, pour décompresser, je cours. Au fait, tu ne le sais peut être pas mais, je suis addict au running depuis plus de 5 ans maintenant. 

A LOT OF IMPATIENCE

Plus on avance vers l’échéance, plus je trouve le temps long !

J’ai déjà envie d’y être.

J’ai déjà besoin d’y être.

Mais il reste encore pas mal de choses à préparer. Il me tarde de laisser tout ça derrière moi. Je suis obligée de passer par là, alors je fais avec. Je prends notre mal en patience et je rêve de l’après !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s