Que faire en Martinique ce week-end (16, 17 et 18 avril) ?

Nous y voilà !! Le confinement qui commence en plein week-end alors que nous avions déjà sélectionné pas mal d’activités sympas à faire en extérieur. Qu’à cela ne tienne ! Confinement ne veut pas dire, ne plus rien à faire, n’est-ce-pas ? Alors, pour ne pas vous laisser sans bons plans, nous continuerons de vous proposer tous les vendredis des activités à faire le week-end et cela, même en confinement !

Vendredi 16 avril

Pour participer à l’appel aux dons pour St Vincent

C’est le dernier jour pour participer à l’appel aux dons lancé par l’association Eco Mobil et Soulajé Difikilté Frew. Rdv de 9h à 16h à l’association Eco Mobil, située au 5 Boulevard Fernand Guilon, au bourg du Lamentin (en face de l’entrée de l’ancien hôpital).

Plus d’infos ici

Pour ceux qui veulent se (re)mettre au sport

Timing parfait : les séances live Facebook et YouTube de l’opération Sport Bo Kay ont repris hier ! Pour cette deuxième édition, l’IMS et l’ARS proposent un programme complet (cours sportifs, conférences, ateliers culinaires, tables rondes, conseils nutrition, etc…). De quoi trouver son compte dans tout ce qui est proposé. Réservez votre créneau pour le cours du jour : une séance de Pilates !

En savoir plus

Avant qu’on ne puisse plus

Plus que quelques heures pour profiter d’une liberté presque totale ! Prenez maillot, serviette, pour une sortie plage ou rivière de haute qualité. Nul doute que vous profiterez à fond car il faudra attendre à nouveau 3 semaines avant d’y aller (sauf si vous faîtes partie de la team des chanceux qui habitent dans un rayon de 10 km d’une plage ou d’une rivière).

Samedi 17 avril

Pour les familles

Découvrez le nouveau jeu de société de Sabine Andrivon Milton : « Le Martinique Ti Mapipi Quizz ». Un jeu à faire en famille, dès l’âge de 6 ans. 200 questions pour tester vos connaissances sur la Martinique (faune, flore, histoire, créole, patrimoine, etc… ).

Disponible sur le site www.sameditions972.fr, dans toutes les bonnes libraires de l’île, à la savane des esclaves, au garage Motrio situé à St Joseph (0596577708) ou auprès de Marie-Annick (0696951140).

Pour l’apéro

On ne peut plus recevoir ses amis ou sa famille ? Eh ben, soit ! C’est reparti pour l’apéro visio, comme au bon vieux temps (ou pas 😅). Vous êtes au moins 8 ? Programmez un apéro entre amis simplement avec WhatsApp ! Si vous êtes plus nombreux, optez plutôt pour Zoom.

Pour les cinéphiles

Pop-corn, plaid, lumière éteinte, écran allumé, ça y est le mode coocooning est activé ! Et si on se faisait une séance de cinéma à la maison ? On vous propose de revoir le film culte Docteur Patch, avec Robin Williams.

Le pitch : Après un séjour en hôpital psychiatrique, un homme décide de devenir médecin, pariant sur l’humour pour améliorer la vie de ses patients. Ambiance feel good garantie ! Lien du film sur Netflix

Dimanche 18 avril

Pour les apprentis jardiniers

Vous avez un petit bout de terrain ou une jardinière sur votre balcon ? Quoi de mieux que de prendre une heure à vous faire du bien avec une pause nature.

Pour des conseils jardinage, dans une philosophie de potager naturel sans aucun intrant de synthèse, que ce soient engrais ou pesticides, herbicides, etc… rdv sur la chaine YouTube Le Potager d’Olivier.

Pour le goûter

Envie de finir le week-end sur une touche de gourmandise ? Voici le recette inratable de ce dimanche : les cookies choco-coco du blog culinaire Tatie Maryse. 😋 Vous nous en direz des nouvelles ! 😉

Lien de la recette.

On a testé pour vous : le bain démarré avec Revi

Cela fait déjà quelques années que je souhaite tester le concept Revi. Spa en pleine nature, qui permet de se dynamiser dans la pure tradition d’antan lontant, je n’avais jamais trouvé le créneau idéal pour m’y rendre. L’anniversaire de la reine mère (comprenez la mienne) va me donner l’occasion de tester enfin le bain démarré !

Rituel connu surtout pour le passage de la nouvelle année, Marion la créatrice du concept la propose toute l’année pour se « démarrer » et démarrer sur une nouvelle étape.

Que ce soit un mariage, une rupture, un changement de vie personnelle ou professionnelle, vous pouvez venir vous ressourcer et revenir à l’essentiel.

Je prends contact avec Marion qui me paraît déjà très douce et attentionnée via WhatsApp, à l’écrit et en audio.

Les recommandations de base

La veille, elle m’envoie un message avec le nécessaire à avoir : une paire de chaussures adaptée pour la rivière, une serviette et un maillot deux pièces de préférence. Il faut être à 8h00 au Carbet pour la formule bain démarré. Pour les lève-tard, il est possible de décaler le rdv.

Le jour J

Nous arrivons à 4. Nous sommes avec un autre groupe de 5 personnes. Marion nous accueille avec le sourire et une belle entrée en matière. Elle a quelque chose de mystique avec ses dreadlocks blondes, un peu comme une prêtresse.

Un verre de jus nous ai offert, des échanges ont déjà lieu sur la santé, le bien être et nous faisons connaissance avec l’autre groupe.

C’est parti, on embarque à nouveau dans nos véhicules. Nous nous suivons et arrivons sur une voie de circulation peu fréquentée.. On prend notre petit sac pour se rendre à la rivière qui est facilement praticable (avec un peu d’accompagnement pour maman). Vous pouvez prendre un bâton mais le sentier à parcourir prendra à peine 5 minutes.

Le lieu est déjà tout simplement magnifique. Je ne dévoilerai pas le lieu, ni toute la journée passée à Revi car il s’agit d’une expérience unique qu’il vous appartient de vivre à 100%.

La pluie s’invite de temps à autre. Il est un peu moins de 9h00 du matin, la rivière est bien fraîche. On va le dire franchement, en mode glaciale !

Une fois en maillot, certains ont un peu froid mais ça fait du bien au corps d’après Marion. Nous avons pour consigne de nous baigner un peu avant la première activité du bain d’argile.

Marion nous présente l’histoire du bain démarré et des bains thérapeutiques, tandis que la chair de poule gagne les partenaires du jour. Elle nous présente ensuite ses huiles essentielles. Un voyage olfactif et intérieur commence…

Avec la présentation de notre guide du jour, c’est une ode au bien être, au retour aux traditions, au naturel qu’on expérimente littéralement. Elle nous remet à chacun un peu d’argile enrichi avec de l’huile essentielle à appliquer sur nous, d’où l’intérêt du maillot 2 pièces.

L’argile va nous faire oublier que nous sommes en maillot à 9h30 du matin après s’être baignés dans cette eau glacée. On a même plus froid. Si si, je vous assure !

Nous nous rendons ensuite à la cascade pour nous délaisser de ce dont on ne veut plus avec le fameux bain démarré. Marion nous guide dans le rituel. Elle fait tout avec nous et c’est appréciable. Elle nous accompagne jusqu’à la chute et filme individuellement notre bain démarré.

Elle s’occupe de maman avec douceur et l’accompagne pendant que nous demeurons à la chute en profitant encore un peu de la magnifique baignoire naturelle.

Je vous assure que nous avons été sous la chute (tous et toute) un peu timidement, mais une fois passé sous le jet d’eau, et bien on a envie d’y retourner et de le refaire plusieurs fois… Il faut suivre son envie d’après notre guide du jour !

Une fois séchés, Marion nous offre alors un peu d’huile de soin, un peu de baume nourrissant pour les cheveux et enfin un peu de baume à lèvres, qui nous réchaufferont et réhydrateront la peau. Elle partage avec nous ses astuces beauté et bien être avec des produits locaux réalisés par ses soins et par des marchandes du coin.

Chacun peut apprécier les senteurs. On a vraiment l’impression de revenir aux sources, à la source.

Nous sommes ensuite invités à nous recouvrir avec notre serviette ou un paréo pour une petite séance de relaxation qui nous transportera dans un état de profond bien être, grâce à la respiration et à la méditation guidée.

Alors même que nous sommes debout, les bénéfices sont décuplés après le soin, en entendant le bruit de l’eau, des oiseaux et la voix de Marion.

Il est déjà plus de 11h00. Nous étions comme hors du temps dans ce cocon.

L’activité est terminée et on reprend le chemin pour retourner à nos voitures.

Bilan

On se sent apaisé avec une légère envie de dormir et la faim qui arrive ! Heureusement, il y a une petite collation qui nous attend à notre retour.

Marion propose à la vente les produits utilisés pendant le bain démarré : huile, savon, baume. Prévoyez de l’espèce car vous serez conquis.

On se quitte en remplissant le livre d’or et le répertoire pour laisser les coordonnées.

Je vous invite déjà à la retrouver sur les réseaux sociaux et prendre plus ample connaissance du programme de la journée proposée ici.

Je recommande à 100% ! La matinée revient à 40 euros par personne et un tarif réduit est proposé aux groupes.

Il y a aussi une formule qui allie mer et rivière. J’ai bien l’intention de la tester aussi ! 😉

Que faire en Martinique ce week-end (9, 10 et 11 avril 2021) ?

Deuxième week-end de couvre-feu en Martinique et malgré tout, on ne change pas une équipe qui gagne ! Voici notre sélection d’activités sympa à faire pour kiffer ton week-end.

Vendredi 09 avril

Pour les vacanciers

Direction Sainte-Marie où pour les vacances de Pâques, des demi-journées de baptêmes à poney vous sont proposés. Ouvert tous à partir de 3 ans, la petite balade sur le littoral atlantique vous coûtera la modique somme de 10€.

Attention ! Uniquement sur rdv. Infoline au 0696 39 34 18.

Samedi 10 avril

Pour ceux qui veulent se cultiver

Vous avez toujours voulu vous immerger dans l’art de vivre tropical d’une grande maison créole afin de découvrir son architecture typique ? C’est ce que vous propose l’Habitation Clément qui permet à tous de visiter l’ensemble du domaine. L’habitation et l’exposition en cours « Numeris clausus » se visitent de 9h à 17h.⁠

TARIFS⁠
– Visite des expositions : Gratuit pour tous⁠
– Visite de l’Habitation Clément⁠ : adulte : 13 €⁠ / jeune (de 7 à 17 ans) : 8 €⁠ / enfant (moins de 7 ans) : Gratuit⁠

Pour les manuels

Vous appréciez tout particulièrement créer des objets et êtes partisan(e)s du do it yourself ? Pourquoi pas vous laisser tenter par un cours de poterie et de modelage autour de l’argile ? Rdv à mémoire d’argile qui organisation des ateliers de découverte des techniques de la poterie. Ouvert de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30, sur rdv.

Infoline au 0696 85 23 29

Dimanche 11 avril

Pour les familles

Qui dit dernier jour de vacances, dit aussi dernier jour de repos avant de vérifier les devoirs des enfants avec la rentrée. Alors, pour profiter de ces derniers instants, nous vous proposant un moment en famille au zoo de Martinique. Situé dans le nord de l’île, au Carbet, le zoo vous accueille à partir de 9h pour environ 1H30 de balade.

Pour les aventuriers

Temps dégagé ? Ciel bleu ? On vous propose une excursion dans la nature luxuriante d’Ajoupa Bouillon et plus précisément aux gorges de la falaise. Une randonnée en mode canyoning faite en début d’année que j’avais particulièrement apprécié. De niveau 1, cette sortie aquatique est accessible à tous mais obligatoirement accompagnée d’un guide.

Infoline au 06 96 11 52 41.

Pour ceux qui aime allier l’utile à l’agréable

Si vous avez lu l’article de notre chroniqueuse Muriel qui vous partageait sa virée dans le Nord Caraïbe et que comme nous vous avez salivé (comme moi) devant les plats proposés du restaurant l’Alsace à Kay, il est maintenant temps de rattraper votre retard ! Le restaurant alsaciens situé à Saint-Pierre, fait aussi office de galerie d’art en proposant de découvrir les œuvres de l’artiste Hélène Jacob, à travers une exposition dédiée. Si on ne peut plus manger sur place, il est tout de même possible de prendre à emporter, tout en vous laissant inspirer par l’exposition en cours.

On a testé pour vous : lâcher prise grâce à la réflexologie

A l’occasion de la manifestation de la ligue contre le cancer qui avait organisé un relais pour la vie, je découvre cette thérapie naturelle qui utilise des techniques de pression pour favoriser la relaxation et prévenir le stress.

La prise en charge qui avait dure seulement 15 minutes m’avait interpellé car j’avais ressenti une vraie détente après les efforts fournis lors 24h du relais pour la vie.

Le rendez-vous annuel de la ligue contre le cancer ayant été reporté cette année, je prends contact avec une reflexologue qui m’a été recommandée. J’ai rendez-vous avec Danielle Thodiard.

Son cabinet, situé à Fort-de-France est très bien agencé. En arrivant, on se sent déjà bien dans cet environnement. Ça promet !

La thérapeute est très douce. C’est fou comme les personnes qui sont dans ce domaine ont une faculté de vous apaiser par la tonalité de leur voix !

Elle m’invite à m’installer, après avoir pris mes informations personnelles et m’interroge également sur mes attentes ainsi que sur mon état de santé.

Ma demande est uniquement basée sur une recherche de bien être. Du coup, elle me prépare un programme sur mesure au niveau auriculaire et plantaire.

On commence alors par les oreilles. Elle me présente les instruments qu’elle va utiliser, des espèces de petits stylets en métal et bâtons de verre. Elle utilise également du talc et s’assure que je ne suis pas sujette aux allergies. Vérification faite, c’est parti pour l’instant bien être !

Réflexologie auriculaire

Elle nettoie avec une lingette les oreilles et exerce des pressions à des points précis, parfois sur une seule oreille, parfois les deux en même temps.

A certains moments, j’ai la sensation d’une aiguille plantée dans l’oreille, alors qu’il n’y en a pas. Mais je vous rassure, ça ne fait absolument pas mal. C’est juste une sensation.

La détente s’avère totale et j’arrive à déconnecter complètement.

Le soin auriculaire se finit par la pause de petites graines à des points précis, de manière à prolonger le soin durant quelques jours. Je pourrai alors appuyer sur les deux points en même temps pour bénéficier encore des bienfaits.

Réflexologie plantaire

C’est au tour de la réflexologie plantaire. Moi qui suis chatouilleuse, je l’alerte concernant les risques de fous rires.

A ma grande surprise, je suis dans un état de profonde relaxation. Un peu comme quand on est en hypnose. Je me sens déconnectée et en même temps, je perçois tout ce qui se passe.

Une sensation si douce que je me demande même si je ne me suis pas endormie. Il me faut un moment pour reprendre mes esprits. Je me retrouve dans une parfaite plénitude.

Mon avis

Je recommande particulièrement pour ceux qui n’aiment pas les massages traditionnels. En plus vous pouvez garder votre masque pendant toute la séance, il ne gêne pas.

En arrivant à la maison, l’effet détente se poursuit. J’ai dormi comme un bébé le soir même. Afin de prolonger le moment, j’ai gardé mes 2 graines auriculaires 3 jours.

Il y a forcément une réflexologue près de chez vous. L’idéal étant de faire 2/3 séances rapprochées puis une fois par mois, en entretien. La séance coûte en général 50 euros et vous devez compter une bonne heure de soin et de consultation.

Après le Défoul’bar, je peux vous dire que j’ai été au max de la détente pour ce troisième mois de l’année ! 😉

Quelques contacts de professionnelles issues de l’EIR (École Internationale de Réflexologie) :

Cabinet de réflexologie
Danielle THODIARD
Centre Médical Coridon
1, Route de l’Entraide
97200 Fort de France
Tel 06 96 55 75 34
http://www.danielle-thodiard.fr
Facebook @DanielleReflexologie

Catherine Mirandelle
Centre Médical Fémina Panoramique
40 lotissement Panoramique
Quartier Trois-Rivières
97228 Sainte-Luce
06 96 31 54 91
http://www.seance-reflexo.com
Facebook @seancereflexo

Aurélie Riou
lotissement Montgérald
97290 Le Marin
06 96 79 7815 reflexo.aurelie@gmail.com Facebook Aurélie Riou – reflexologie – soins support

Fabienne Joilan
Quartier Bellevue
Sainte-Anne
06 26 89 90 18

Karine Castillo (uniquement entreprises)
nostressfdf@gmail.com
Facebook @nostressfdf

Virée dans le Nord – Caraïbes !

Après vous avoir fait découvrir ou redécouvrir le quartier de Tivoli, c’est dans une autre partie de la Martinique que j’ai décidé de vous emmener : le Nord-Caraïbes. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours préféré le Nord-Caraïbes au Sud. Peut-être parce que mes souvenirs d’enfance sont indubitablement liés au Nord. J’ai donc eu envie de mettre cette région à l’honneur en vous proposant ma vision de la journée idéale dans le Nord. Alow an nou aye !

Ayant réservé le restaurant pour 12h tapantes, j’ai décidé de me rendre directement au Prêcheur et plus précisément dans un endroit incontournable : l’Habitation Céron .

L’Habitation Céron, une ancienne sucrerie orientée vers l’agro-tourisme. 

J’ai embarqué ma mère et ma fille pour cette petite virée. 3 générations en vadrouille pour visiter notre belle île. Nous arrivons vers 10h20, il y a peu de visiteurs, juste une famille de touristes et nous. Nous nous dirigeons vers l’accueil où nous récupérons nos tickets (8€ pour les adultes et 5€ pour les enfants jusqu’à 12 ans). Bonne nouvelle, les résidents ont droit à un pass de visites à l’année. Nous nous enregistrons donc et la visite commence. On nous remet la carte de l’habitation et un guide “ Petit Futé” des jardins de Martinique avec quelques explications pour la visite. Le premier arbre que nous voyons est le n° 13 : le figuier maudit (tous les arbres sont numérotés pour mieux se repérer).

Entrée de l’Habitation
Accueil de l’Habitation
Carte donnée à l’arrivée

Dès l’entrée, nous nous sentons déjà toutes petites tellement les arbres sont majestueux et imposants. Il fait très beau et le cadre est magnifique. Nous arrivons devant des bâtiments en réhabilitation et une cour pavée dont l’accès est interdit.

Après avoir traversé un petit pont nous voyons L’ ARBRE, celui qu’on ne peut rater : le Zamana âgé de plus de 350 ans surnommé “arbre de pluie” . Quand je vois son immensité, je comprends tout de suite l’origine de son surnom.

Le Zamana

Le Zamana a obtenu en 2016 le prix du public de l’arbre de l’année, un prix largement mérité. Nous continuons notre visite jusqu’au n°21 le Fromager en prenant plaisir à observer cette végétation si luxuriante, mais le temps file et nous sommes attendues à 12h à Saint Pierre. Nous décidons donc de rebrousser chemin. Qu’à cela ne tienne, nous reviendrons pour plus longtemps et nous déjeunerons au restaurant dont la spécialité sont des écrevisses à la plancha.

L’après- midi, il est possible de déguster le chocolat chaud maison à partir du cacao produit sur l’Habitation. J’ai eu l’occasion d’y goûter lors d’une journée portes ouvertes et je peux vous dire qu’il est excellent. Ce fut une jolie promenade où j’ai ressenti une véritable connexion à la nature, nous y avons pris beaucoup de plaisir !

Notre pause gourmande et culturelle à Saint-Pierre

L’Alsace A kay et Arhum Glacé

Quand je me rends dans le Nord Caraïbes, je me dirige le plus souvent vers mon resto de plage préféré au Carbet, mais j’avais envie de saveurs venues d’ailleurs et c’est tout naturellement que j’ai réservé à L’Alsace a Kay. S’il est vrai que ce ne sont pas des plats typiques de chez nous, ce restaurant plaît aux Martiniquais qui sont généralement de bons mangeurs. Ce sont des plats alsaciens servis généreusement. Le patron, Phillipe Mehn, un monsieur jovial nous accueille joyeusement et nous souhaite la bienvenue.

Je suis frappée par les nombreux tableaux d’artistes locaux qui renforcent le côté atypique du lieu. Il s’agit là, d’une volonté du propriétaire qui a souhaité donné une visibilité aux artistes locaux. Je remarque aussi la rangée de produits typiquement alsaciens (vin, bière, etc..).

La serveuse, très agréable nous dirige vers notre table et notre choix est rapidement fait malgré les nombreux plats proposés. Nous choisissons une choucroute “ tradition”. Tous les plats sont préparés à la minute et il faut compter au minimum 25 minutes pour être servi. Il ne faut pas être pressé et ça tombe bien, nous ne le sommes pas et comptons bien profiter de ce moment même si la faim se fait sentir. 45 minutes plus tard, nous ne sommes décidemment pas déçues et nos yeux s’éclairent : la choucroute est accompagnée de raifort ou french wasabi (il s’agit d’une racine transformée en condiment) que je découvre et de moutarde douce.

Malgré mon grand appétit, j’ai eu du mal à terminer ce plat généreux. Je lorgne quand même le jarret braisé de mes voisins de table et je me promets de revenir pour y goûter. Le repas se termine avec mon dessert préféré un cœur coulant au chocolat, accompagné de crème anglaise et de chantilly.

J’ai quand même voulu demandé à monsieur Mehn pourquoi il avait choisi d’ouvrir son restaurant à Saint-Pierre, car ce choix peut paraître au départ surprenant. Il me répond qu’il est tombé amoureux de la commune, de son histoire et de ses habitants. Ce qui est sûr, c’est qu’il a fait le bon choix. Je me suis sentie comme à la maison. Nous marchons un peu pour digérer et nous découvrons que la place face au restaurant se nomme l’Aurélie en hommage à un bateau du même nom ayant amené des travailleurs indiens en Martinique.

Ce focus histoire nous a permis de voir des clients dégustant des glaces et de découvrir un artisan glacier Arhum Glacé installé à Saint Pierre depuis peu. Gourmandes comme nous sommes, nous avons évidemment décidé d’y goûter. Cet artisan glacier propose des sorbets aux couleurs acidulées et des glaces Nutella, cacahuète, cookies ou au sablé breton. Ce qui est certain, c’est que s’il y avait peu de monde quand nous sommes arrivées, la file d’attente n’a cessé de s’allonger ensuite. Ces glaces ont un véritable succès et cela ne m’étonne pas.

Ma pause gourmande ne m’a pas fait oublier que Saint Pierre est avant tout une ville d’art et d’histoire et j’ai donc décidé de visiter le Créole Arts Café dont j’entends parler depuis un certain temps.

Le Créole Arts Café : un lieu culturellement tendance entre saveurs et créations 

Ce moment où j’ai pénétré dans l’univers atypique du Créole Arts Café qui se situe face à la Poste de Saint-Pierre, au 103 rue Victor Hugo. Le Créole Arts Café est un nouveau lieu culturel à l’initiative de 2 femmes dynamiques, dans lequel vous pourrez voir des expositions éphémères, boire un café, déguster un plat ou prendre un goûter. Bref, un endroit où passer du bon temps. Dès l’entrée, je suis happée par l’atmosphère atypique du lieu où se trouve la partie boutique. Je suis accueillie par Kassandra l’une des responsables qui m’apprend qu’il s’agit de la première maison reconstruite après l’éruption de la Montagne Pelée qui servait de maison d’hôtes aux ouvriers qui déblayaient la ville. Les murs d’origines ont été conservées ainsi que le sol. Je sens l’authenticité du lieu.

En ce moment et jusqu’au 7 Mai, vous pourrez voir une exposition collective de 25 artistes féminines à travers 22 œuvres mêlant des pratiques artistiques diverses (peinture, céramique, sculpture, photographies, collage, art numérique…). Je vous conseille de profiter des visites guidées pour profiter pleinement de l’exposition. J’ai eu le plaisir d’avoir une agréable visite commentée par Michèle Arretche, artiste peintre et photographe (membre du mouvement expérimental d’arts plastiques le PABE).

L’exposition débute au rez-de-chaussée par un rideau rouge qui représente l’entrée de l’utérus féminin, comme un retour au source, on entre brutalement dans le vif du sujet. Les artistes Jehanne Pognon et Betty Garcault nous montrent de façon décomplexée tout ce qui peut se passer à l’intérieur d’un utérus, de ses positions, au sang des règles, à la fécondation. Ensuite, nous tombons nez à nez en plein soleil, dans une petite cour, avec les Gardiennes par Garance Vennat et Isabelle Pin, une armée de femmes multicolore en métal découpée. Poing sur les hanches en position de combat, chacune d’elles porte un message, celui de la femme chlordéconée, à la femme répudiée, excisée ou féministe. Ces gardiennes évoquent pour moi la résilience et la sororité. L’un des nombreux points positifs de cette exposition est son caractère interactif grâce aux QR codes et à l’application ARLOOPA qui nous permet d’accéder à la lecture numérique de l’œuvre F’âmes des artistes Catherine Vennat, Gaelle Satier et Corinne Jean Joseph qui ont souhaité mettre en évidence le lien invisible qui nous unit quelques soient nos origines, nos lieux de vie ou nos expériences. J’ai particulièrement apprécié la Fanm Joumou de Nadia Burner sereine, énigmatique et forte et Les affaires d’Hélène Jacob que j’ai eu le plaisir de voir lors de ma visite qui nous a présenté son œuvre représentant 5 femmes qui ont choisi le système D de la magouille, de la clandestinité et de la pègre pour s’extraire de la domination masculine de la première moitié du XIX ème siècle.

Entrée du Créole arts café
les Gardiennes par Garance Vennat et Isabelle Pin
Fanm Joumou de Nadia Burner

Enfin Michèle Arretche nous présente un auto portrait Moi, pisseuse, en référence à Rembrandt et Picasso) qui dénonce de façon ironique le sort des urines féminines dans l’espace public. Une visite qui se clôture comme elle a débuté sur un sujet dont on ne parle jamais, mis en lumière par ces artistes talentueuses…

Moi, pisseuse de Michèle Arretche

Inutile de vous dire que j’ai adoré cette virée, alors n’hésitez pas à sillonner les routes du Nord et à partir vous aussi à l’aventure…

Que faire en Martinique ce week-end (02, 03, 04, 05 avril 2021) ?

Il a fallu que le premier week-end prolongé de l’année soit aussi sous couvre-feu ! Une fois n’est pas coutume donc, voici nos bons plans du week-end à faire avant 19h. 😅 

Vendredi 02 avril

Pour ceux qui suivent la tradition

Jour férié en Martinique et vendredi saint oblige, vous ne pourrez pas échapper à la tradition des accras faits-maison ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver ici une recette testée et approuvée d’accras. Bon appétit !

Samedi 03 avril

Pour les apprentis chasseurs de crabes

Vous êtes dans les starting blocks dans les préparatifs de votre matoutou ? Rdv au centre commercial PLACE D’ARMES pour apprendre à confectionner les ratières à crabes. Des ateliers gratuits sont proposés de 1Oh à 12h et de 15h à 17h.

Inscriptions : http://bit.ly/inscriptions-ateliers-ratiere-ccial-place-darmes

Pour tous

La ville du Gros-Morne vous invite à son grand marché de Pâques autour du YANM DJI. Si vous ne savez pas ce que c’est, ce sera l’occasion de découvrir ce produit du patrimoine culinaire de la Matinique. Le rdv est donné de 6h à 14h au nouveau marché agricole et artisanal, de la Rue Jules Ferry à la Place Maran. Venez vous approvisionner en fruits, légumes, épices, viandes, crabes, et bien d’autres produits et animations (défilé de maillots de bain, animation musicale, etc..) !

Pour les amateurs de rhums

Laissez vous tenter par une dégustation de 2 accords, Chocolat et Rhum – Pâtes de fruits à la boutique HSE. L’habitation, en partenariat avec les chocolatiers LAUZEA, vous propose une belle sélection de rhums HSE ce samedi de 9h à 17h. Des promos seront également proposées.

Dimanche 04 avril

Pour tous

Vamos a la playa ! En ce week-end pascal, il est aussi de tradition martiniquaise de se rendre à la plage. Alors, direction à celle que vous affectionnez le plus ou qui se trouvent près de chez vous. Le combo gagnant ? Un petit plongeon et un sorbet artisanal tété dwet ! 😋

Lundi 05 avril

Pour les familles

Lundi de Pâques, venez visiter La Savane des esclaves pour apprendre l’histoire de l’esclavage de façon ludique. Au programme : énigmes (chaque enfant recevra une feuille de route avec des indices et des questions en lien avec la visite), objets à trouver et chocolats de Pâques à gagner ! Rdv de 9h à 16h45.

Tarif d’entrée habituel : 12 € / adulte, 8 € / jeune de 13 à 20 ans et 5 € / enfant de 3 à 12 ans.

Joyeuses Pâques et bon matoutou ! 😊

Ciné pour 2, le nouveau concept de Madiana à tester en Martinique

C’était LA bonne idée à lancer en ce temps de Covid : un cinéma intimiste pour seulement deux spectateurs maximum. C’est désormais le nouveau concept du cinéma Madiana qui, nous le pensons, affichera vite complet !

Après le cinéma classique et le ciné-drive, voici maintenant le « Ciné pour 2 » ! C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons pu tester en avant-première cette nouvelle offre de Madiana, avant son lancement officiel. 🤗

« Avec la crise liée au Covid, nous avons dû repenser notre modèle. Comme nous ne pouvons plus atteindre la capacité totale des salles de cinéma, nous avons imaginé un nouveau concept anti-covid, où seuls deux spectateurs sont dans la salle. » – Thomas Balmelle, Directeur d’exploitation

Un concept qui permettrait de poursuivre l’activité en cas de confinement

Si Madiana innove en Martinique avec « Ciné pour deux », ce ne sera pas le premier cinéma privatisable au monde. L’équipe s’est en effet inspirée des cinémas proposant le même concept au Luxembourg ou encore en France. Ces derniers ayant obtenu le droit de poursuivre leurs activités en cas de confinement, du fait de l’activité « sûre » pour les clients.

Que contient l’offre « Ciné pour 2 » ?

Pour la somme de 155 €, vous aurez le privilège d’avoir une salle de cinéma rien que pour vous à partir de 23h. Vous pourrez vous installer où vous voulez dans la salle. Un plaid pour deux vous sera fourni, ainsi que deux oreillers et des chaussettes à usage unique. Vous pourrez choisir un film dans tout le catalogue des films jusque-là proposés à Madiana depuis son ouverture.

Pour ce tarif, sont aussi compris : un paquet de pop corn taille XXL ou une grande pizza de la pizzéria située dans le complexe (obligation de commander avant 20h), des confiseries au choix (45g / pers.) et deux boissons / pers (avec ou sans alcool). Il ne sera pas permis de venir avec ses propres vivres !

L’expérience « Ciné pour 2 »

Sollicitées par Madiana pour tester ce nouveau concept (il faut dire que nous nous sommes fait remarqués avec nos articles où nous testons des concepts inédits sur l’île), c’est notre chroniqueuse Kreol Pix qui s’y est collée !

« Nous avons trouvé l’idée géniale et parfaite pour une soirée en amoureux, hors du commun. Nous étions ravis de tester le concept et nous n’avons pas été déçus ». – Kreol Pix

« En fait, nous avons vraiment le sentiment d’être privilégiés avec cette séance privée. Nous avons choisi le film « Fast and Furious » qui dure 2 heures afin de profiter un maximum. C’est vraiment un truc à faire ! – Compagnon de Kreol Pix.

Madiana, qui lancera officiellement cette offre dans les prochains jours, réfléchit déjà à un concept pour les groupes, notamment pour les familles.

Notre chroniqueuse Kreol Pix a d’ailleurs pu prolonger l’expérience en bénéficiant d’une autre séance, cette fois-ci accompagnée de son fils, qui a rejoint le couple.

La famille Kreol Pix regardant le film Spiderman

En attendant le lancement officiel prévu pour début avril, vous pouvez déjà réserver votre Ciné pour 2 en cliquant ici ! N’hésitez pas à nous dire si vous avez succombé à l’offre, en nous laissant un commentaire sur les réseaux sociaux ! 😉

On a testé pour vous : le concert silencieux d’E.sy Kennenga ô jardin de Waël

De bon matin nous décidons d’aller au brunch organisé ô jardin de Waël. Déjà adeptes du concept, c’est logiquement que nous la suivons sur cette nouvelle formule : brunch en plein air et concert silencieux.

Le concert étant déjà complet, nous avons pu tout de même venir après avoir passé un coup de fil à l’organisatrice. L’événement se déroule à l’Habitation Bellevue au François. Avec les indications, vous trouverez facilement.

Nous somme accueillis par un homme qui nous indique où nous garer car le marché de Waël a lieu en même temps sur le site. Il y a deux parkings en fonction de votre choix. Il est d’ailleurs recommandé de covoiturer.

Une fois garés, nous découvrons une belle allée avec le marché sur la gauche avec quelques produits que vous pouvez retrouver à la boutique de Rivière-Salée.

Le cadre est tout simplement magnifique et authentique. À l’ombre d’un immense arbre de type fucus, manifestement plus que centenaire, des tables colorées sont dressées avec goût.

Nous sommes accueillis avec une rare bienveillance et des sourires de toute l’équipe. Nous avons vraiment l’impression d’être reçus comme si nous étions des membres de la famille !

D’ailleurs un des spectateurs a cru que ce n’était pas le bon endroit car l’ambiance semblait très familiale… 😅 Et avec l’absence de bruit quand on arrive (concert silencieux), c’est déconcertant.

J’avoue que le prix est surprenant 20 euros avec une boisson pour 2 heures de show, c’est vraiment top. Mais il y avait aussi la formule brunch. 😋

Formule brunch !

Les saveurs de Waël s’inscrivent dans une démarche zéro déchet, il y a donc des couverts métalliques, des assiettes en porcelaine et de vrais verres ! La classe…

La formule coûte 40 euros et comprend une soupe, une gaufre salée ou sucré, une salade de fruits et un gâteau ou un cookie avec une boisson chaude et une boisson froide. Bien évidemment tout est fait maison avec des produits locaux.

Le brunch est copieux mais, si vous souhaitez en avoir plus, il sont aussi à la carte. De toute façon la faim ou la soif vont revenir avant 16h00 !

Les tables ne sont pas réservées. Il y a plusieurs services donc vous serez invité à vous déplacer ou à vous installer dans les jardins à votre convenance en fonction de votre heure d’arrivée. Tapis, siège pliant, hamac, etc… Il faut se mettre à l’aise !

L’espace se prête à une sortie familiale. Les enfants peuvent profiter du jardin et des cueillettes avec un membre des saveurs de Waël.

Vous pouvez vous balader librement. La journée est accessible de 9h00 à 16h00 avec une fin de brunch à 14h00. Des toilettes sèches sont disponibles. Le site est en total autonomie énergétique.

Le concert

Le concert est possible grâce à des batteries solaires ! Encore un exemple de la volonté écologique de l’organisation.

Les enfants apprécient particulièrement le moment. Une maisonnette avec un mini toboggan, une balançoire et des cerceaux sont mis à leur disposition et des jeux en bois les occuperont pendant que vous pourrez déguster votre brunch en toute quiétude.

Il n’y a aucune nuisance sonore pour leurs petites oreilles et ils peuvent bien entendu suivre le concert si vous le souhaitez.

Les casques sont disponibles pendant le brunch mais si vous êtes venus accompagnés, il est vrai que vous ne pourrez pas parler et écouter le concert en même temps.

D’abord déstabilisant, j’avoue qu’une relation intimiste s’installe grâce au casque et la mobilité est agréable. Le casque porte à 300 mètres, donc chacun choisi comment il veut vivre son moment.

L’heure file, les personnes arrivent au fil de l’eau. Il est déjà 14h00. Le brunch se termine pour laisser la place à E.sy Kennenga.

Arrivé dès 11h00, il circule à travers les tables et n’hésite pas à s’inviter sur les photos, comme vous pouvez le voir 😄.

Un homme, à l’image de sa musique, d’une grande simplicité et avec une vraie joie de vivre. Aujourd’hui il fête ses 20 ans de carrière ! Il va y avoir du show.

On récupère les casques en donnant notre pièce d’identité.

Le concert débute à l’heure, ce qui mérite d’être souligné au regard des retards réguliers qu’on peut avoir sur certaines manifestations.

E.sy Kennenga arrive à bord du tracteur de l’exploitation. Les casques et le microphone sans fil offrent une grande liberté aux artistes qui peuvent déambuler comme il le désire.

Ce qui est bien avec cette formule, c’est qu’on peut apprécier la musique en admirant le ciel, les nuages et sentir le vent balayer les feuilles des arbres. Un vrai dépaysement et un retour à l’essentiel.

Bilan

Tout d’abord sceptique sur le concept du concert silencieux, j’avoue qu’il y a une vraie communication. Une énergie qui se dégage. Une émotion personnelle qui se vit.

Le gros avantage c’est qu’on a pas à supporter les personnes qui filment en continu le concert la main levée 😅 et qui vous gâchent la vue en même temps.

La distanciation est largement respectée et nous sommes chacun dans notre bulle. Aucune personne pour te bousculer, t’écraser les pieds…

On a un peu de tout : une personne est en mode méditation sous le cocotier, une autre s’asticote sur son siège ramené de la maison, un autre sur sa natte de plage tape des pieds. Cela offre un spectacle assez atypique car brusquement, un autre spectateur bondit sur sa chaise en brandissant son bras vers le ciel. Il prend la vibe… Sans casque, ça paraît irréel.

Une expérience unique car sans le son, vous ne pouvez pas comprendre.

Cette démarche semble s’inscrire dans un engagement : venez vivre le moment, votre moment, soutenir les artistes locaux, les agriculteurs et partager un moment d’amour.

Je pèse mes mots. Il s’agit bien d’amour car c’est bien ce que l’on ressent à ce moment précis, des messages de solidarité, d’unité et de respect.

Je trouve que le casque redonne la place à la voix, aux paroles. On retrouve notre histoire, notre vie, nos peines et nos joies en mêlant anglais, français et créole. On ressent le don de chacun des chanteurs Princess Malaïka, David Obadja, Lova jah et E.sy kennenga.

Plus de 2 heures de show sans pause, c’était tout simplement extraordinaire. Je suis d’ailleurs étonnée qu’il n’y ai pas plus de monde.

Après le show, les artistes sont disponibles et échangent quelques mots avec ceux qui veulent. Une proximité rare.

On a tous du mal à redescendre de notre nuage après cet excellent moment. On profite jusqu’au bout.

Alors, je n’ai qu’un seul conseil à vous donner, allez-y les yeux fermés ! Il y a plusieurs dates programmées, c’est le moment d’aider nos artistes, de leur faire du bien après cette année hors du commun et de vous faire du bien…

Que faire en Martinique ce week-end (26, 27 et 28 mars 2021) ?

Quand mars touche à sa fin et que Pâques pointe le bout de son nez, c’est que le dernier week-end de mars est là ! Trop tôt pour manger le matoutou ? Qu’à cela ne tienne, nous avons de quoi vous occuper. 😏

Vendredi 26 mars 2021

Pour les locavores

Rdv ô jardin de Waël. On oublie le marché traditionnel en plein jour pour le marché nocturne de produits locaux. Organisé à la villa des lucioles, fruits et légumes vous attendront de 16h à 20h.

Pour y aller, direction la villa des lucioles, 28 Rue De La Clairière, à Fort-de-France.

Pour les cinéphiles

La bibliothèque municipale du Robert fête le court-métrage et organise pour l’occasion un marathon de projections gratuites : 20 séances réparties sur 2 jours. Pour cette dernière journée de projection, la thématique proposée est celle du rire ! Rdv de 16h à 19h.

Public : à partir de 14 ans. Places limitées – Inscriptions au 0596 65 26 48.

Samedi 27 mars 2021

Pours les cuisiniers

Vous préparez déjà votre week-end pascal ? Eh bien, vous trouverez l’ensemble des ingrédients nécessaires à la réalisation de votre repas de famille au Domaine de la Bergerie au Vauclin, chez Claude Marie-Louise. Une vente de viandes marquées (ragoûts, gigots, côtes, carrés d’agneau), directement du producteur au consommateur y est organisée. Mais pas seulement ! Miel, manioc et légumes pays, garantis sans résidus de pesticides, etc.. seront aussi sur les étals. Ne ratez pas ce rendez-vous de 7h à 14h.

Pour ceux qui aiment le bèlè

Participez au 1er séminaire international sur l’origine et l’histoire du bèlè en Martinique et dans le Caraïbe, qui se tiendra à la Maison du Bèlè (quartier Reculé à Sainte-Marie) et à Tropiques Atrium (salle Case à vent) de 8h30 à 16h30.

Infoline au 0696 73 89 12.

Pour les shoppeuses

La frippe, c’est chic ! 🙃 Succombez comme moi à l’achat de seconde main avec OccasionElle qui vous invite à la chasse aux pépites de marques londoniennes (Pretty little thing, Boohoo, Asos, Nasty Gal) proposées par ses revendeuses.

Rdv au restaurant plusqparfait de 11h à 18h.

Pour ceux qui veulent relâcher la pression

Votre semaine fut intense et/ou stressante ? Venez relâcher la pression au Défoul’bar ! Notre chroniqueuse l’a testé pour vous et selon elle, cette salle où tout est permis, remplie sa mission à la perfection. 😅 Attention, il est impératif de réserver votre créneau à l’avance.

Pour les amateurs de cocktails

La House of rhums vous propose de vous mettre dans la peau d’un barman pour un atelier mixologie de 18h à 20h. Matériel professionnel (shakers, pilons, passoires, etc.) et ingrédients seront mis à votre disposition.
Au programme : 2 heures d’atelier dans le but de réaliser 4 créations différentes avec un animateur-expert. Et comme il n’est jamais bon de boire sans manger, un buffet dinatoire vous sera également servi.

Tarifs : 40€ en prévente / 45€ sur place. Infoline et réservation au 0696 057 393.

Dimanche 28 mars 2021

Pour les gourmands

Rdv au restaurant O’ Pub situé à Fort-de-France pour leur brunch dominical intitulé « West Indies » et organisé de 11h à 15h. Rapport qualité prix de compèt avec une formule buffet, boissons comprises à 25€ par personne (adulte) et 12€ pour les enfants.

Le bon plan de cette adresse ? Si vous laissez 1 commentaire positif sur leurs réseaux (Google, tripadvisor, Instagram, Facebook), vous repartez avec 1 digestif OFFERT ! Et cerise sur le gateau, en ce moment, il y a un concours pour remporter 4 brunch au tarif adulte. Pas mal non ?

Infos O’PUB / Réservation : 0696071865 ou www.opubfortdefrance.com

Où déjeuner le midi rapidement et à des adresses originales ?

Vous vous demandez toujours où manger à l’heure de votre pause déjeuner ? Allez hop, c’est parti ! On vous a déniché de nouveaux coins pour déjeuner vite et bien, en moins d’une heure trente.

Le piment sucré

Situé dans la zone de Californie, après Ho Hio Hen automobile, au rond point, allez à gauche dans la zone commerciale. Le restaurant se trouve à droite.

Le plat du jour est à 14,50€ et il y a des suggestions tous les jours, en plus de la carte. Beaux choix de produits et belles exécutions en cuisine avec un café gourmand délicieux.

Le centre international de séjour

Il s’agit d’un centre d’hébergement qui propose tous les jours petits déjeuners, déjeuners et dîners. L’offre est multiple : il y a toujours de l’entrecôte, au moins 5 plats, un bar à salade et un bar à dessert.

Le service est en mode self, autrement dit, ce sera ultra rapide ! On doit passer avec les plateaux pour être servis. Les quantités sont généreuses.

Une alimentation diversifiée et bien présentée. Il y a toujours des grillades, notamment de belles entrecôtes. Vous pouvez manger à l’intérieur ou sur la terrasse.

Le petit plus : c’est ouvert le matin, le midi et le soir, tous les jours !

Situé à l’Etang z’Abricot, au 1er rond point, prendre à droite. Le C.I.S sera sur la droite. Il y a de la place pour se garer (parking).

L’ajoupa 2 gros

Situé à case pilote, au bord de la mer avec une petite terrasse en bois, le restaurant propose une belle carte du midi avec beaucoup de choix. Un menu du jour vient compléter la proposition. La réservation est bien évidemment conseillée car il n’y a pas beaucoup de tables.

C’est toujours agréable de manger face à la mer, non ?

La 5ème saison

Frédérique prépare des tartes, des salades et des pâtes en prêt à manger. Des saveurs originales et délicieuses. Tarte giraumon roquefort, tatin d’endives, tatin de tomate, etc… Des lunchs box sont même disponibles, comprenant du quinoa, de la salade, des champignons…

Mention spéciale pour la tarte tatin et le fondant au chocolat.

Le restaurant prend peu de couverts et il y a deux tables hautes à l’extérieur. Il est possible de prendre à emporter également.

Un inconvénient : c’est compliqué de se garer à la Véranda.

Ô vingt sur vingt

Près de la Sara, à l’immeuble Gouyer où sont domiciliés la suite Californie et l’école Parallel 14, le restaurant Ô vingt sur vingt dispose d’une salle pour les repas de groupe, une salle classique et une terrasse.

Des places de parking sont réservées en face du restaurant pour se garer.

Un service de qualité et des plats raffinés, goûteux et à des prix abordables, vu les prestations. Les images parlent d’elles mêmes.

En prime, une belle carte des vins et des desserts. Le pain perdu avec sa boule de glace caramel beurre salée.

Petit plus : la mise en bouche est offerte.

Je ne vous dis que ça : un délice !