Carnaval Martinique 2023 : kit de survie du bon carnavalier

Avec la première parade de l’année organisée hier au Lamentin, on peut dire que la saison du Carnaval est officiellement ouverte ! Vous n’avez sans doute pas pu échapper aux répétitions de groupes à pied, à l’envoi de flyers de soirées ou encore aux premières chansons grivoises de 2023. 🤭

Cet article s’adresse donc à tous les aficionados ou curieux qui veulent vivre le Carnaval de Martinique – édition 2023 intensément. Bonne lecture !

Te préparer avant les jours gras, tu feras !

Bien que le Carnaval soit à son paroxisme pendant les jours gras, les festivités commencent bien en amont et pour ça, il faut se mette en condition !

Avoir une bonne forme physique

C’est le minimum requis si tu coures les vidés. En effet, il faut tenir la distance de ces 4 jours de liesse et d’effervescence populaire. Et si comme moi, vous projetez de faire un vidé pyjama dès 4h du matin, il faudra pouvoir tenir la distance ! Hydratez vous bien les jours précédents et pratiquez une activité physique dès que possible.

Repérer les vidés et/ou soirées intéressantes

Le Carnaval de Martinique se vit de l’intérieur ! Fun fact : il s’adresse à tous. Il y en a donc pour tous les goûts et pour tous les âges (oui, oui, de 7 à 77 ans). Aussi, les soirées à ne pas rater se trouvent sur les sites de billetterie bien connus Bizouk et Monipass, sur WhatsApp ou par le bouche à oreilles. Si vous êtes plutôt de la team vidé, nous vous recommandons celui de Fort-de-France qui reste le plus beau de l’île grâce à la diversité de son cortège. Ne ratez pas non plus la parade nocturne organisée le samedi 11 février : la Bèt a Fé Parade. Cependant, les vidés communaux ne sont pas en reste et conservent leur charme. Le forclore de l’île y est bien présent.

Elire sa reine

Tradition bien ancrée les jours précédents les jours gras : l’élection de la reine du Carnaval dans toute les communes de l’île. Véritable ambassadrice, elle prendra place ensuite dans le cortège majestueux du Roi Vaval ou de son représentant, le Bwabwa. Renseignez vous dans votre mairie pour savoir quand se tiendra l’élection de votre reine.

Se déguiser en conséquence

L’une des préoccupations principales de tous carnavaliers qui se respectent est bien évidemment le choix des tenues pour les vidés et/ou les soirées. Pour cela, plusieurs choix possibles :

  1. Les pacotilleuses auprès de qui il vous faudra négocier. Le plus gros marché de pacotilleuses se situent sur le parking de Domia, près de la Galleria.
  2. Les nombreuses boutiques foyalaises où vous pouvez trouver des pépites. Mentions spéciales pour Barbie Shop, Eve 972 ou les chinois.
  3. Vos placards ou celui de votre mamie, maman, tatie… où vous pourrez retrouver certains vestiges des années passées. Vous pouvez aussi piocher dans les tiroirs de votre bien aimé.e pour récupérer nuisettes, string, talon ou caleçon.
  4. Confectionner ses costumes soi-même. Vous avez envie d’avoir un costume à plumes sans casser votre P.E.L ? Lola, fondatrice de sambaddicted, propose des ateliers de confection et customisation de costumes à partir du week-end du 28 janvier. Un kit est remis à chaque participante à son arrivée contenant rubans, pistolet à colle, strass, plumes, body, etc… Elle guide ensuite les participants pas à pas dans la confection de leur costume sur-mesure, en distillant ses bons conseils pour apprendre à les faire durer longtemps. Petit plus : un brunch vous sera proposé lors des ateliers. Tous les détails ici. Paiement en 2 fois possible avec un acompte de 50% demandé à la réservation. Intéressé ? Contactez la par mail à sambaddicted@gmail.com.

Briller de milles feux, tu feras

Un Carnaval sans strass, paillettes et maquillage, n’est pas un Carnaval digne de ce nom ! Que vous soyez, homme, femme, non genré, etc… c’est le Ba.BA pour tous carnavalier.

Exemple de strass qui feront leur effet

Expérimenter, tu voudras

L’une des expériences les plus immersives durant les jours gras est définitivement de se glisser dans la peau d’un nègre ou d’une négresse gwo siwo. Plusieurs groupes proposent chaque année l’expérience, moyennant participation financière. Intéressé ? Vous pouvez vous rapprocher de NEG GWO SIWO (au 0596 03 30 46), Madou Siwo (0696 50 01 82.

En photo : notre chroniqueuse Muriel en négresse gwo siwo.

Autre expérience fun : tenter sa chance au concours Vaval d’Or (organisé par la Ville de Fort-de-France) qui récompensera les meilleurs mariages burlesques. Il vous suffira juste de créer votre couple de mariés et d’inverser les rôles. Ambiance délirante garantie ! Le rdv pour les « Bidim Zépouzay » se tient le lundi gras à partir de 16h. Afin d’être repéré par les juges, prenez bonne place dans le cortège ! 🥳

Et voilà chers lecteurs, nous vous avons partagé nos indispensables pour vous amuser pendant ce Carnaval 2023. N’hésitez pas à partager avec la communauté vos idées, bonnes adresses et bons plans en commentaires. 🙂

2 commentaires sur « Carnaval Martinique 2023 : kit de survie du bon carnavalier »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :